1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

BLIDA - La sélection algérienne de football s'est imposée samedi sur la pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida, sans convaincre, face à son homologue mauritanienne (3-1) à une semaine du coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2017 au Gabon (14 janvier-5 février).

Comme il fallait s'y attendre, le sélectionneur national le Belge Georges Leekens a aligné un onze remanié avec la présence pour la première fois du défenseur Mokhtar Belkhiter et Sofiane Hanni. Plusieurs joueurs ont été ménagés : Riyad Mahrez, Islam Slimani, Hilal Soudani, Yacine Brahimi ainsi que le gardien de but Rais M'bolhi.

Dominés dès les premières minutes de la partie par des Mauritaniens conquérants, les coéquipiers d'Aissa Mandi, capitaine du jour, ont commis beaucoup de fautes, laissant les visiteurs faire l'essentiel du jeu.

Devant des gradins quasiment vides, l'équipe nationale a pêché par un manque de concentration flagrant, ce qui a permis à l'adversaire de prendre confiance au fil des minutes.

Les nombreuses tentatives offensives de la Mauritanie ont poussé la défense algérienne à commettre l'irréparable. Embusqué dans la surface de réparation, Mamadou Niasse Ndiacko est fauché par Belkaroui, poussant l'arbitre malien Boubou Traoré à siffler un penalty logique transformé par Denne Taghyoullah (18e).

La réaction algérienne a été timide, puisqu'aucune action notable n'a été enregistrée au profit d'une sélection nationale impuissante.

Pis, la Mauritanie aurait pu faire le break par l'entremise d'Hacen Moussa El Id, n'était-ce l'intervention du portier Malik Asselah (22e), préféré à Rais M'bolhi.

L'arbitre malien a renvoyé les 22 acteurs aux vestiaires sur un avantage logique des Mauritaniens.

Touchés dans leur amour propre, les Verts ont repris du poil de la bête pour contrôler le match, forçant les "Mourabitounes" à reculer d'un cran.

Pour sa première titularisation, Sofiane Hanni a réussi à remettre les pendules à l'heure (52e) grâce à une belle talonnade.

Libérés, les Algériens ont appuyé sur le champignon pour accentuer leur domination, ce qui leur a permis d'inscrire un second but par Bounedjah.

Profitant d'un coup franc botté par Saphir Taider sur le côté droit, le buteur d'Al-Sadd (Div. 1 qatarie) a crucifié le portier mauritanien d'une belle reprise de la tête.

Cette deuxième période a été beaucoup plus maîtrisée ce qui a permis à Bentaleb de marquer un troisième but d'une frappe puissante du pied gauche (90e+1), devant la passivité de la défense mauritanienne.

Cette sortie amicale a certainement permis au coach national d'avoir une idée claire sur le potentiel de la plupart de ses éléments, en l'absence de plusieurs cadors.

Le jeune défenseur central Ramy Bensebaini (Rennes/France), incorporé en seconde période à la place d'Hicham Belkaroui, peu inspiré, a gagné des points en vue d'une éventuelle place de titulaire dans la charnière centrale.

Les deux équipes se rencontreront une seconde fois mardi prochain au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger).APS

{jcomments on}